Le cabinet

Quelques éléments clés :

  • SARL au captital 58 200 € – N° Organisme de formation : 41 54 02861 54 – siret : 52391127900025
  • Gérant : Olivier ADAM
  • 80 consultants Formateurs – 12 référents pédagogiques – 5 coachs certifiés – 1 psychologue du travail
  • 5 permanents conseils et administratifs
  • 250 clients et partenaires
  • CA : 1 000 000 €
  • Label qualité : OPQF ISQ (qualification des services intellectuels)
  • Agréments et certifications : HBDI, CHSCT,  CSE,SST, PRAPE,  Bilan de compétences, PCIE, Voltaire, Management collaboratif…
  • Agréé Titres Professionnels : Formateur Professionnel d’Adultes, CIP, Gestionnaire de petites et Moyennes Structures…

Vous pouvez consulter et télécharger Ici notre REGLEMENT INTERIEUR stagiaire COEF CONTINU

 

Salles de formation NANCY et EPINAL :  Accessible aux personnes à mobilités réduites

Historique

  • Novembre 2003 : Olivier ADAM crée l’organisme de formation en statut libéral, 40 formateurs consultants composent ce qui s’appelle alors le Centre d’Orientation et d’Etude en Formation Continue (COEF Continu).
  • 2004 : L’offre COEF Continu se dessine avec des orientations Management, RH et communication, 60 formateurs sont recensés et forment un réseau « connecté ». L’organisme travaille avec ses premiers grands comptes pour lesquels il intervient au niveau national.
  • 2007 : COEF Continu se structure avec l’arrivée de notre responsable administrative.
  • 2008 : COEF Continu emménage dans des locaux proches de la gare de Nancy, une démarche de recherche est initiée au sein du cabinet. Un agrément pour délivrer les formations pour les membres du CHSCT est obtenu auprès de la DIRECCTE Lorraine. Un agrément pour délivrer les formations SST est obtenu auprès de la CARSAT Lorraine.
  • 2009 : Un conseiller formation vient renforcer l’équipe. COEF Continu devient centre de Bilan de compétences, Centre de formation SST, poursuit son développement en dépassant 400000€ de CA.
  • 2010 : Une assistante formation nous rejoint et nous aide à administrer les dossiers avec un nouvel outil de gestion informatisée, ce qui va initier nos procédures qualité. COEF CONTINU devient une SARL et obtient une qualification OPQF, les 1ers parcours certifiants CPFFP sont créés et animés dans les domaines du management de production, Ressources Humaines, Vente marketing. Notre pôle Coaching se dote d’un parcours d’intégration et de formation de coach Certifiant CPFFP.
  • 2012 : Le cabinet s’organise autours de 12 référents pédagogiques, 80 consultants et 4 permanents conseils et administratifs.
  • 2014 : Le cabinet acquiert de nouveaux locaux plus spacieux et plus fonctionnels. La certification HERRMANN HBDI est obtenue afin de compléter notre offre par une nouvelle démarche d’orientation permettant de guider les individus, les managers, les recruteurs. Le Chiffre d’affaire atteint 575000€. COEF Continu devient Editeur, un ouvrage pédagogique sous format Bande dessinée sortira en 2015.
  • 2015 : COEF CONTINU obtient les agréments pour valider 10 titres professionnels (RNCP) et devient donc centre VAE pour pouvoir répondre aux attentes liées au CPF. Aujourd’hui notre organisme peut compter sur la confiance de plus de 200 clients et partenaires dont 20 leaders sur leur marché. Notre cabinet se dote de 2 écoles de Langues (Victoria’s English Nancy et Epinal) afin de proposer à nos clients des outils de formation issus de l’école « Cambridge » et des cursus Certifiant, il devient ainsi notamment centre de passation agréé BULATS.
  • 2017 COEF CONTINU Crée et dépose la 1ère certification traitant du « management collaboratif » . un nouveau pôle intégration aux entreprises se développe avec notamment l’expérimentation PASS EMPLOI. + de 70 % d’issue positive suite à ce parcours de 800 heures pour 30 bénéficiaires.
  • 2018 COEF CONTINU édite un jeu pédagogique « prev en action » à destination des CHSCT, CSE et préventeur. Le jeu remporte un beau succès après avoir sa présentation au salon PREVENTICA
  • 2020 COEF CONTINU se positionne sur une nouvelle certification : « référent AFEST »  en cours de validation par France Compétences; L’équipe des permanent de COEF CONTINU compte désormais 7 personnes avec une conseillère Formation/orientation spécialisée pour vous accompagner sur vos projets CPF.

Notre référentiel qualité se base sur le Référentiel de certification nationale qualité mentionné à l’article L.6316-3 du Code du Travail

Texte officiel : ICI 

 

Critère 1 : Les conditions d’information du public sur les prestations proposées, les délais pour y accéder et les résultats obtenus
1. Le prestataire diffuse une information accessible au public, détaillée et vérifiable sur les
prestations proposées : prérequis, objectifs, durée, modalités et délais d’accès, tarifs, contacts,
méthodes mobilisées et modalités d’évaluation, accessibilité aux personnes handicapées.
2. Le prestataire diffuse des indicateurs de résultats adaptés à la nature des prestations mises
en œuvre et des publics accueillis.
3. Lorsque le prestataire met en œuvre des prestations conduisant à une certification professionnelle, il informe sur les taux d’obtention des certifications préparées, les possibilités
de valider un/ou des blocs de compétences, ainsi que sur les équivalences, passerelles, suites
de parcours et les débouchés.
Critère 2 : L’identification précise des objectifs des prestations proposées et l’adaptation de ces prestations aux publics bénéficiaires lors de la conception des prestations
4. Le prestataire analyse le besoin du bénéficiaire en lien avec l’entreprise et/ou le financeur
concerné(s).
5. Le prestataire définit les objectifs opérationnels et évaluables de la prestation.
6. Le prestataire établit les contenus et les modalités de mise en œuvre de la prestation,
adaptés aux objectifs définis et aux publics bénéficiaires.
7. Lorsque le prestataire met en œuvre des prestations conduisant à une certification
professionnelle, il s’assure de l’adéquation du ou des contenus de la prestation aux exigences
de la certification visée.
8. Le prestataire détermine les procédures de positionnement et d’évaluation des acquis
à l’entrée de la prestation.
Critère 3: L’adaptation aux publics bénéficiaires des prestations et des modalités d’accueil, d’accompagnement, de suivi et d’évaluation mises en œuvre 
9. Le prestataire informe les publics bénéficiaires des conditions de déroulement
de la prestation.
10. Le prestataire met en œuvre et adapte la prestation, l’accompagnement et le suivi
aux publics bénéficiaires.
11. Le prestataire évalue l’atteinte par les publics bénéficiaires des objectifs de la prestation.
12. Le prestataire décrit et met en œuvre les mesures pour favoriser l’engagement
des bénéficiaires et prévenir les ruptures de parcours.
13. Pour les formations en alternance, le prestataire, en lien avec l’entreprise, anticipe avec
l’apprenant les missions confiées, à court, moyen et long terme, et assure la coordination
et la progressivité des apprentissages réalisés en centre de formation et en entreprise.
14. Le prestataire met en œuvre un accompagnement socio-professionnel, éducatif
et relatif à l’exercice de la citoyenneté.
15. Le prestataire informe les apprentis de leurs droits et devoirs en tant qu’apprentis
et salariés ainsi que des règles applicables en matière de santé et de sécurité en milieu
professionnel.
16. Lorsque le prestataire met en œuvre des formations conduisant à une certification
professionnelle, il s’assure que les conditions de présentation des bénéficiaires
à la certification respectent les exigences formelles de l’autorité de certification.
Critère 4 : L’adéquation des moyens pédagogiques, techniques et d’encadrementaux prestations mises en œuvre
17. Le prestataire met à disposition ou s’assure de la mise à disposition des moyens
humains et techniques adaptés et d’un environnement approprié (conditions, locaux,
équipements, plateaux techniques…).
18. Le prestataire mobilise et coordonne les différents intervenants internes et/ou
externes (pédagogiques, administratifs, logistiques, commerciaux…).
19. Le prestataire met à disposition du bénéficiaire des ressources pédagogiques et permet
à celui-ci de se les approprier.
20. Le prestataire dispose d’un personnel dédié à l’appui à la mobilité nationale et internationale, d’un référent handicap et d’un conseil de perfectionnement.
Critère 5 : La qualification et le développement des connaissances et compétences des personnels chargés de mettre en œuvre les prestations 
21. Le prestataire détermine, mobilise et évalue les compétences des différents
intervenants internes et/ou externes, adaptées aux prestations.
22. Le prestataire entretient et développe les compétences de ses salariés, adaptées
aux prestations qu’il délivre.
Critère 6 : L’inscription et l’investissement du prestataire dans son environnement professionnel
23. Le prestataire réalise une veille légale et réglementaire sur le champ de la formation
professionnelle et en exploite les enseignements.
24. Le prestataire réalise une veille sur les évolutions des compétences, des métiers
et des emplois dans ses secteurs d’intervention et en exploite les enseignements.
25. Le prestataire réalise une veille sur les innovations pédagogiques et technologiques
permettant une évolution de ses prestations et en exploite les enseignements.
26. Le prestataire mobilise les expertises, outils et réseaux nécessaires pour accueillir,
accompagner/former ou orienter les publics en situation de handicap.
27. Lorsque le prestataire fait appel à la sous-traitance ou au portage salarial, il s’assure
du respect de la conformité au présent référentiel.
28. Lorsque les prestations dispensées au bénéficiaire comprennent des périodes de
formation en situation de travail, le prestataire mobilise son réseau de partenaires
socio-économiques pour coconstruire l’ingénierie de formation et favoriser l’accueil en
entreprise.
29. Le prestataire développe des actions qui concourent à l’insertion professionnelle
ou la poursuite d’étude par la voie de l’apprentissage ou par toute autre voie permettant
de développer leurs connaissances et leurs compétences.
Critère 7 : Le recueil et la prise en compte des appréciations et des réclamations formulées par les parties prenantes aux prestations délivrées
30. Le prestataire recueille les appréciations des parties prenantes : bénéficiaires,
financeurs, équipes pédagogiques et entreprises concernées.
31. Le prestataire met en œuvre des modalités de traitement des difficultés rencontrées
par les parties prenantes, des réclamations exprimées par ces dernières, des aléas
survenus en cours de prestation.
32. Le prestataire met en œuvre des mesures d’amélioration à partir de l’analyse des
appréciations et des réclamations.