Code de déontologie

L’ensemble des Coachs Professionnels de COEF Continu applique le code de déontologie suivant :

Code de déontologie

Ce code de déontologie pose le cadre de conditions optimales des relations entre les personnes et organisations concernées. Il constitue la base de tout accord entre les parties.
En tant que professionnel et dans l’exercice de sa profession, le coach s’engage à respecter le présent code de déontologie dans tous ses termes sans réserves.

Définition du coaching professionnel
(Source ICF – International Coach Federation) Le coaching professionnel se définit comme une relation suivie dans une période définie qui permet au client d’obtenir des résultats concrets et mesurables dans sa vie professionnelle et personnelle. A travers le processus de coaching, le client approfondit ses connaissances et améliore ses performances.
Coacher, c’est se concentrer sur là où en sont les clients et sur ce qu’ils sont prêts à faire pour arriver où ils veulent être dans l’avenir. Le coaching peut être utilisé parallèlement à un travail de psychothérapie mais il ne saurait s’y substituer.

L’intervention du coach
Le coach découvre et clarifie la demande du coaché. Il définit avec lui l’objectif, le cadre et les résultats attendus. Le coach établit avec le coaché une relation collaborative basée sur la confiance, libre de tout lien de subordination.
Le coach est expert du processus de coaching, sans être expert du métier du coaché. Il l’aide à identifier et à développer ses motivations, ses compétences, ses options et ses potentialités, du point de vue professionnel et personnel. Il éclaire les solutions et les stratégies formulées par le coaché, qui reste actif et responsable de ses enjeux, de ses décisions et de ses engagements.
Le coach a une obligation de secret professionnel. Il doit respecter la confidentialité vis-à-vis de toutes les informations des clients et des commanditaires, sauf autorisation expresse de ceux-ci, ou exigence contraire de la loi.
Le coach mettra en œuvre tous les moyens à sa disposition pour répondre à la demande du client, y compris en faisant appel, si besoin, à un confrère ou à un superviseur.
Le coach veillera à éviter tout conflit entre ses intérêts et ceux de ses clients.

Le coach et le coaché
Le coaché doit être volontaire pour réaliser le processus de coaching.
Le coach n’engagera de relation intime ou personnelle avec aucun de ses clients.
Le coach exercera avec distanciation pour garantir l’efficacité du processus.
Le coach exercera sans aucun abus d’influence, dans le respect de la personne et de ses valeurs.
Le coach pourra suggérer au coaché l’intervention d’autres professionnels si cela s’avère nécessaire ou pertinent pour l’atteinte des objectifs de ce dernier.
Le coach et le coaché peuvent refuser ou mettre fin au contrat à tout moment au cours du processus de coaching.

Le coach et l’organisation
Le coach sera conscient des enjeux professionnels et des usages de l’organisation pour laquelle il travaille.
Le coach répondra aux deux niveaux de demande : celle de l’organisation et celle du bénéficiaire.
Toute information concernant le coaché ne sera dévoilée au commanditaire qu’avec l’accord du premier.

Pour télécharger ce code de déontologie : Code déontologie coaching Coef Continu